Histoire de la réserve marine du nord de Minorque

La réserve marine de Minorque a été “créée” le 24 juin 1999 à partir du BOIB numéro 81 (oui, le jour de Sant Joan!). C’est une zone de la côte nord de Minorque où la pêche est interdite ou hautement réglementée et contrôlée.

Grâce à cette faune marine s’est développée au fil des ans, créant un paysage spectaculaire pour ceux qui choisissent de faire de la plongée.

Il est facile de voir des espèces telles que barracudas, corb, sériole couronnée, murènes, mérous, poulpes et les mulets au nord de Minorque.

Le chalutage et la pêche d’espèces menacées sont interdits dans toute la réserve marine.

La réserve a une étendue marine de 5 119 hectares, allant de la baie de Fornells (limite est) au cap Gros (limite ouest).

Selon les données officielles, il y a 628 espèces benthiques dans la réserve, couvrant 5 119 hectares marins.

L’une des zones les mieux préservées de la Méditerranée

Entre le Cap Gros et la Punta des Morter, sur la côte nord de l’île, la Réserve Marine du Nord de Minorque, constitue l’une des dernières zones vierges de la Méditerranée. Ses eaux chérissent des fonds marins d’une grande beauté naturelle où vivent une faune et une flore marine riche et variée.

La réserve marine du nord de Minorque comprend 5 199 hectares marins entre la baie de Fornells et la baie de Cap Gros. On distingue trois zones avec différents niveaux de protection. Une réserve complète où tout type de pêche ou d’impact sur la flore ou la faune est interdit, une zone de protection spéciale dans laquelle seuls les pêcheurs professionnels peuvent pêcher et une troisième zone où elle peut être pêchée dans des conditions spéciales.

Sa création en 1999 pour protéger les espèces qui peuplent la côte de Minorque et contrôler l’activité de pêche, a favorisé la prolifération d’une faune marine étendue et variée sur les fonds marins de la côte nord de l’île, créant un paysage spectaculaire qui n’est guère possible d’admirer sur aucune autre côte. Au fil des ans, la zone nord de Minorque est devenue l’un des derniers espaces préservés de la Méditerranée.

Son excellent état de conservation, son paysage riche et la variété des espèces qui habitent ses fonds ont fait de la réserve marine du nord de Minorque l’un des trésors naturels des îles Baléares.

Ses profondeurs, qui dépassent 30 mètres de profondeur très près de la côte, présentent une grande hétérogénéité des habitats, parmi lesquels la barrière de corail Posidonia de Sa Nitja, les communautés d’algues de Cystoseira et les vastes communautés rocheuses se distinguent par leur intérêt écologique. abrite des centaines de poissons.

Le chalutage, la senne coulissante, la pêche à la palangre et sous l’eau, ainsi que la capture de poissons et d’invertébrés dont les populations sont actuellement menacées, sont interdits dans toute la réserve.

source: https://www.illesbalears.travel/articulo/es/menorca/reserva-marina-del-norte-de-menorca